LA DYSCALCULIE

LA DYSCALCULIE, EN BREF

 

Les enfants qui souffrent de ce trouble peinent à traiter les nombres (reconnaître et produire les chiffres, passer de l’oral à l’écrit, etc.), à mémoriser les tables (addition, soustraction, multiplication et division) et à calculer (difficultés à effectuer de simples opérations qu’ils peuvent confondre les unes avec les autres) et à comprendre ce qu’est un nombre (comprendre le lien entre le symbole et la quantité). Le trouble dyscalculique désigne l’incapacité pour une personne à acquérir et à maîtriser tout ce qui touche aux chiffres, aux calculs et aux valeurs numériques. « Dys-positif.fr »

La dyscalculie est, dans la majorité des cas, la conséquence d’un autre trouble spécifique ou s’y associe. Souvent en lien avec la dyslexie en premier lieu, mais aussi avec une dyspraxie visuo-spaciale ou encore une dysphasie. Elle touche environ 6 % des enfants et impacte gravement la vie scolaire, d’où une absolue nécessité de la diagnostiquer à temps et de la traiter. Malheureusement, la dyscalculie est encore méconnue. Elle est du même acabit que la dyslexie, mais concerne elle les chiffres. 

Trouble persistant et durable, elle est caractérisée par une incompréhension totale des structures logico-mathématiques, ce qui, généralement, se traduit par :

  • Une absence totale de la notion de quantité, entraînant des difficultés dans la comptine, mais également dans l’écriture et la lecture de nombres ;
  • Une défaillance au niveau logique, ce qui entraîne une incapacité à comprendre, à appliquer et à résoudre des raisonnements, qu’ils soient simples ou complexes ;
  • Une déficience au niveau spatiale, qui est caractérisée par une mauvaise compréhension voire un niveau très faible en géométrie ;
  • Un grand retard dans l’apprentissage et l’application des opérations arithmétiques de base telles que l’addition, la soustraction, la division ou la multiplication.

Mais alors se manifeste la dyscalculie ?

Rappelons que ce n’est pas parce que votre enfant rencontre, à un moment donné dans son parcours scolaire, des difficultés avec les chiffres, qu’il est forcément dyscalculique. La dyscalculie est un trouble durable dans le temps dont on ne guérit pas. La durabilité est d’ailleurs l’un des premiers critères diagnostiques comme tous les autres troubles spécifiques des apprentissages d’ailleurs. 

Les difficultés rencontrées

  • Compter et à dénombrer sans utiliser des doigts ;
  • Lire et à écrire des nombres fréquemment utilisés ;
  • Comprendre les nombres et leur quantité (supérieur, inférieur…) ;
  • Effectuer des opérations arithmétiques (addition, soustraction…) ;
  • Faire des calculs mentaux ;
  • Mémoriser les tables de la multiplication ;
  • Comprendre les termes de base ainsi que les symboles en mathématiques : somme, différence, etc.
  • Résoudre des exercices de raisonnement et de problèmes ;
  • Se repérer et s’orienter dans l’espace.

    Les conséquences chez l'adulte

    • Des difficultés à mesurer la distance, le poids, etc.
    • Des difficultés à se repérer dans le temps, à lire une montre ;
    • Des difficultés à s’orienter, le patient peut donc se perdre ;
    • Des difficultés à compter et à gérer l’argent ;
    • Des difficultés à s’organiser et à planifier des tâches ;
    • Des difficultés à suivre des instructions techniques (le montage d’un meuble par exemple).

    Je le mentionnais plus haut, la dyscalculie est peu connue. Souvent attribuée à de la paresse ou à un quotient intellectuel faible, son diagnostic n’est pas simple à poser. Il n’est pas non plus rare de voir des enfants qui ne sont pas doués en mathématiques. Les enfants touchés par la dyscalculie sont du coup peu identifiés.

    Pour un diagnostic complet, il y aura lieu de mener plusieurs bilans. Tout d’abord, un bilan neurologique viendra évincer la piste d’une lésion cérébrale. Le bilan neuropsychologique confirmera l’absence d’une défaillance intellectuelle et/ou d’une trouble de l’attention et la mémoire. Le tout sera complété d’un bilan psychomoteur pour étudier la piste d’une trouble de la coordination, visuo-spatial, de latéralité, etc. C’est l’orthophoniste qui viendra confirmer ou infirmer la piste de la dyscalculie et permettra de mettre en place un accompagnement adéquat. 

    Vous êtes parent d'une enfant dys-fférent ?

    Etre parent d’un enfant différent est très mobilisant. Ce rôle demande le développement d’énormément de facultés qui ne sont pas forcément vôtres. Prendre les bonnes décisions, travailler son organisation, ses relations avec les différents intervenants, réfléchir à des choses à mettre en place, et préserver la relation que l’on a avec sa famille, son conjoint et, finalement avec son enfant et la fratrie. 

    Et parce que ce rôle est mobilisant et que l’on touche à la différence, on se retrouve également régulièrement esseulé en ayant l’impression d’une traversée du désert (portant un sac-à-dos pesant une tonne).  Dès lors, comment tout combiner ? comment réussir à tenir le cap sans dégâts ? comment continuer à faire face ? encore une fois, seul. 

    Votre enfant, lui aussi, est fortement mobilisé, enchaînant les rendez-vous et expérimentant la dualité éventuelle d’adaptations scolaires allégeant la charge, mais creusant la différence.

    Plus que jamais, il a besoin d’être pris par la main, ce que vous faites déjà certainement de façon extraordinaire. Parfois, face à cette surcharge de travail, d’emploi du temps et émotionnelle, un intervenant interne offre une bouffée d’oxygène et des solutions inédites.

    Je peux également intervenir auprès de votre enfant, pour lui transmettre les clés de la valorisation. Une meilleure connaissance de soi permet une adaptation plus aisée. Lorsque l’on connaît ses forces et que l’on a appris à s’appuyer sur elles, la confiance en soi est au rendez-vous et les améliorations attendues sont facilités.  

    HYPERSENSIBILITE

    En apprendre plus sur l’hypersensibilité

    HAUT POTENTIEL

    En apprendre plus sur le haut potentiel

    TDA/H

    En apprendre plus sur le TDA avec ou sans H

    DYS-

    En apprendre plus sur les différents troubles DYS

    TSA

    En apprendre plus sur les particularités du TSA

    CONTACT

    Envie d’en savoir plus sur mes accompagnements